Print

Pierrot est un compagnon cordonnier : de statut modeste, il travaille le cuir pour en faire des chaussures et de menus objets. Il participe également au guet dans la mesure de ses moyens.

Pierrot le Poisseux est un homme libre, bourgeois de la bonne ville de Senlis. Agé d'une trentaine d'années, c'est un compagnon cordonnier, qui fait aussi couramment divers travaux de maroquinerie : fabrication d'escarcelles, de ceintures, de gourdes, etc.

Sa vêture est celle d'un simple homme du peuple : il porte en guise de sous-vêtements une chainse et des braies de lin. Ses jambes sont protégées par des chausses de lin en été, de laine en hiver, et de chaussures hautes de sa fabrication. Il porte sur sa chainse une cotte de lin, un manteau de toile de laine et un chaperon. A sa ceinture, une aumonière de sa fabrication contient quelques menus objets.

Son outillage est rangé dans une hotte d'osier qu'il porte sur les épaules, à la façon d'un sac à dos.