Fiche technique et patron pour la réalisation d’une coiffe de travail.

 

 

Fiche technique et patron pour la réalisation d’une coiffe de travail.

 

Les sources

 

Toujours aussi passionnée par toutes les coiffes du XIIIe, je me suis attelée à la réalisation d'une coiffe de travail pour le besoin d'un rassemblement XIIIe.

 

Comme je m'étais faite une cotte à manches dépassées, il était indispensable de compléter la tenue avec une coiffe me permettant de faire de la cuisine ou de travailler dans les champs sans être gênée.

 

 

Les sources

 

 

 

Fig 1. 

Bible de Maciejowski, vers 1250, Paris, New York, Pierpont Morgan Library, Ms. Lat. M.638 (détail).© The Morgan Library & Museum

 

Fig 2.

Bible de Maciejowski, vers 1250, Paris, New York, Pierpont Morgan Library, Ms. Lat. M.638 (détail).© The Morgan Library & Museum

 

 

 

En se basant sur ces sources il est assez difficile de s'imaginer la coiffe autrement qu'en un simple rectangle, sur lequel on viendrait coudre un long biais, sur un de ses côtés. Le biais servirait à fixer la coiffe sur la tête comme on le voit sur les figures 1 et 2 ci-dessus.

 

Ce qui change complètement cette interprétation c'est la source archéologique de la coiffe de Sainte Brigitte.

 

Fig 3. Saint Brigitta cap, XIVe

 

 

 

Cette trouvaille m'a facilitée la tâche et, sans attendre, je me suis lancée dans la découpe et la couture. Je suis consciente que la source est datée du XIVe siècle, mais ont reste dans un coiffe qui perdure tout au long du XIIIe. Je n'ai, par contre, pas reproduit la broderie qui relie les deux moitiés de la coiffe pour être plus cohérente avec les coiffes de la Bible Maciejowski -ne voyant pas de représentation schématique de la broderie-.

 

 

La réalisation

 

La réalisation

 

J'ai choisi comme tissu du lin écru assez souple mais pas fin. J'ai découpé deux pièces de 45cm sur 45cm que j'ai assemblées au quatre coins avec des épingles. J'ai positionné les deux pièces de chaque côté de ma tête en plaçant bien un des quatre coins sur la base de mon front. La forme de la tête est épinglé en suivant la courbure jusqu'à la nuque -ce travail doit être fait, idéalement, par une autre personne-.

 

 

 

 

 

 

Une fois cette opération faite, je pose mes deux pièces sur un plan de travail, à plat, et je fronce la base. Ne pas la fixer avec une couture, ce n'est qu'un test pour voir ce que donne la coiffe sur votre tête et, éventuellement, faire des ajustements.

 

 

 

 

 

A ce stade de la réalisation, je coupe mon tissu à 1,5cm des épingles. Je retire toutes les épingles et pose mes deux pièces à plat.

 

 

 

 

 

Je fais un ourlet uniquement sur la partie arrondie -arrière de la tête- de mes deux pièces de tissu cf.

 

 

 

 

Maintenant, je fais un point avant en partant de la base et en suivant les plis, sur chacune des parties de ma coiffe. Je tire le fil pour froncer le tissu. On obtient le résultat ci-dessous.

 

 

 

 

Je fixe le fil et je le coupe de façon à bloquer les fronces. Je coupe, à 1cm de la couture, le tissu en trop.

 

 

 

 

 

 

Je préparer une bande de 4cm de large sur trois fois le tour de votre tête -vous pouvez compter plus et ajuster plus tard-. Cette bande tissus, je la repasse en la pliant en deux, puis chaque moitié est repliée vers le centre de la bande et repassée à nouveau, j'obtiens ainsi un biais facile à coudre.

 

Je positionne mes deux pièces sur le biais et je couds sur les deux faces (envers et endroit).

 

 

 

 

J'obtiens ce qui suit :

 

 

 

 

 

A présent, je relie les deux pièces de ma coiffe et je m'arrête 2 ou 3cm avant la base de la nuque.

 

 

 

 

 

Je fixe bien la base de ma coiffe, au niveau de la nuque.

 

 

 

 

 

Je règle, enfin, la longueur du biais et je couds.

 

 

 

 

C'est terminé, me voilà prête pour représenter un nouveau personnage !

 

 

Le rendu

 

Le rendu

 

 

Voici ma tenue complète : cotte à manches dépassées et coiffe de travail. Je suis très satisfaite du résultat car je n'ai pas été gênée par mes cheveux ! Avec mon chat Schino qui adore poser pour les photos méd' !