Atelier cirier - chandelier

Discussions portant sur la vie civile, la société, l'artisanat, les métiers d'antan...

Atelier cirier - chandelier

Messagepar l-aiguille » 09 Mai 2018, 00:30

bonjour à tous, je vais ici vous présenter, mes recherches (ou les informations collationnées) concernant les métiers de cirier et de chandelier au 13ème siècle.

le but est de vous rejoindre rapidement sur un bivouac avec un minimum d'équipement pour démarrer l'activité.

première étape, à quoi ressemble le produit finit:

Image

Image

je suis à l'écoute de vos conseils et critiques (constructives)
L'histoire est un mensonge, que personne ne conteste. (Napoléon 1er à st Hélène)

tiré de :

"Mais qu'est alors que cette vérité historique, la plupart du temps ? Un fable convenue, ainsi qu'on l'a dit fort ingénieusement....la fable convenue qu'on appellera l'histoire."
l-aiguille
 
Messages: 22
Inscription: 28 Avr 2018, 21:16
Localisation: comté de Dunois

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar l-aiguille » 10 Mai 2018, 01:29

Jusqu’à la fin du XIX ème siècle, bougies et chandelles font partie du quotidien car elles restent souvent les seuls moyens d’éclairage dans les maisons. C’est dire combien ceux qui les fabriquent, les ciriers et les chandeliers, exercent une profession essentielle, d’autant plus que la cire est également utilisée pour les sceaux et cachets ainsi que pour les effigies .

Cirier et chandelier sont des métiers voisins, mais qui ne sont pas identiques. Le cirier travaille avec de la cire d’abeille. Il la purifie pour la rendre utilisable aussi bien dans la fabrication de cierges que dans toutes ses autres utilisations.

Image

La cire ne sert pas uniquement à fabriquer des cierges ou des bougies. Certains maîtres ciriers sont plus spécialement chargés de réaliser les effigies mortuaires des rois. Quand un souverain meurt, le maître cirier moule sa tête et parfois son corps tout entier, effigie qui est ensuite revêtue des ornements royaux et exposé sur un lit de parade, puis sur le cercueil au moment des funérailles. D’autres ciriers se spécialisent dans la confection de figures de cire.

La cire est également très utilisée, dès le Moyen Âge, pour les lettres et les sceaux. Parfois, le matériau n’est pas vraiment de la cire, mais une gomme laque fondue et colorée qu’on appelle "cire du Portugal"

Image

Les cierges de cire étaient beaucoup plus réputés que les chandelles de suif : elles éclairaient mieux, brûlaient plus lentement et ne sentaient pas mauvais.

:geek: :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: :geek:

Le chandelier, quant à lui, travaille avec du suif. Celui-ci est obtenu à partir de graisses animales fondues et clarifiées ou épurées. Le chandelier se cantonne à la transformation du suif en chandelle.
Le terme bougie n’apparaît pas avant le XVIème siècle. À l’origine, il désigne de la cire pour cierge importée de la ville de Bougie en Algérie. Bientôt il remplace le terme de cierge, laissé au vocabulaire religieux. En général, le chandelier travaille plutôt en atelier où il apprend son métier au cours d’un apprentissage qui dure six ans. La mèche allongée sur une table est entourée de suif. Les chandelles ainsi obtenues constituent le mode d’éclairage le plus prisé autrefois, en raison de son faible coût.

Image

Surnommé aussi chandelon, chandillier ou chandillon, le chandelier ne fabrique pas seulement les chandelles, mais souvent les vend ou les fait vendre. Chaque maître chandelier a ainsi le droit d’avoir 2 colporteurs qui "crient les chandelles dans les rues " : " chandelle de coton, chandelle qui éclaire plus que nulle étoile !" Au XVII ème siècle, la profession s’associe à celle des huiliers pour devenir les "chandeliers-huiliers-moutardiers" mais, dans les faits, la moutarde revient aux vinaigriers. Peu à peu, les chandeliers deviennent des regrattiers, sortes d’épiciers qui, en plus des chandelles, vendent en petites quantités toutes sortes d’objets utiles au ménage, comme les verres, les allumettes, les clous, etc .

Image

La fabrication et la vente des chandelles était l’objet d’une surveillance scrupuleuse de la part des quatre Jurés du métier. La fraude se faisant surtout par le mélange de mauvaises graisses avec le suif, on défendait tous rapports entre Chandeliers et Regrattiers, parce que ceux-ci cherchaient à utiliser leurs résidus dans la fabrication des chandelles. L’amende de cinq sous et la perte des objets falsifiés était rigoureusement appliquée : "Fause oeuvre de chandoile de suif," dit l’article 14, " est trop domacheuse chose au pauvre et au riche, et trop vilaine. " Quand un bourgeois voulait faire faire des chandelles chez lui, le maître devait venir en personne, pour procéder à cette besogne ; s’il envoyait un de ses ouvriers, il était passible de l’amende.

Image

Cependant, ces deux métiers se rejoignent sur bien des points. Étant donné que ni l’un ni l’autre ne se chargent de la récupération de la matière première, ils sont tous deux confrontés au même travail de purification et tous les deux élaborent de façon quasi similaire bougie, chandelle ou cierge.

et voilà....pour le moment....
L'histoire est un mensonge, que personne ne conteste. (Napoléon 1er à st Hélène)

tiré de :

"Mais qu'est alors que cette vérité historique, la plupart du temps ? Un fable convenue, ainsi qu'on l'a dit fort ingénieusement....la fable convenue qu'on appellera l'histoire."
l-aiguille
 
Messages: 22
Inscription: 28 Avr 2018, 21:16
Localisation: comté de Dunois

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar Le Corbeau » 10 Mai 2018, 10:36

C'était un projet de Guillaume, il a certainement des infos à partager aussi ;)
ImageImage
Champesnois d'Espernay, pèlerin de St-Éloi de Noyon et apprenti fèvre.
"Fer et Acier !"
Avatar de l’utilisateur
Le Corbeau
 
Messages: 179
Inscription: 06 Juil 2011, 14:55
Localisation: apud Pontem Hermerii - Varzy

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar Philippe Le Rouge » 18 Juin 2018, 22:07

pas mal du tout.
Prud'homm, Maître Haubergier, Capitaine du guet, Président...et quoi d'autre ?
Avatar de l’utilisateur
Philippe Le Rouge
 
Messages: 1578
Inscription: 02 Sep 2008, 18:22
Localisation: Senlis de Corps, mais Bourgogne de Coeur

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar l-aiguille » 05 Juil 2018, 22:38

bonjour à tous,

j'ai commencé à acheter un peu de matériel sur les conseil de mathieu, des gravures en ma possession et des discussion que j'ai pu avoir avec d'autres cirier.

Image

Image

d'abord un grand pot en terre cuite

Image

Image

puis un pot plus petit pour des plus petits cièrges

Image

Image

la bassine en cuivre pour faire fondre la cire au bain marie
L'histoire est un mensonge, que personne ne conteste. (Napoléon 1er à st Hélène)

tiré de :

"Mais qu'est alors que cette vérité historique, la plupart du temps ? Un fable convenue, ainsi qu'on l'a dit fort ingénieusement....la fable convenue qu'on appellera l'histoire."
l-aiguille
 
Messages: 22
Inscription: 28 Avr 2018, 21:16
Localisation: comté de Dunois

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar l-aiguille » 05 Juil 2018, 22:47

grâce à Mathieu Bouline, j'ai pu avancer assez vite sur la tenue.

après avoir finit les braie et la chemise, nous avons attaque la tunique....

Image

Image

Image

Image

suite au prochain numéro....
L'histoire est un mensonge, que personne ne conteste. (Napoléon 1er à st Hélène)

tiré de :

"Mais qu'est alors que cette vérité historique, la plupart du temps ? Un fable convenue, ainsi qu'on l'a dit fort ingénieusement....la fable convenue qu'on appellera l'histoire."
l-aiguille
 
Messages: 22
Inscription: 28 Avr 2018, 21:16
Localisation: comté de Dunois

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar Philippe Le Rouge » 16 Juil 2018, 16:49

ça bosse dur dite donc :lol:
Prud'homm, Maître Haubergier, Capitaine du guet, Président...et quoi d'autre ?
Avatar de l’utilisateur
Philippe Le Rouge
 
Messages: 1578
Inscription: 02 Sep 2008, 18:22
Localisation: Senlis de Corps, mais Bourgogne de Coeur

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar Elisabeth » 02 Nov 2018, 13:19

Ah ouais pas mal du tout l'avancement du costume. :)
Bonne continuation :D
ImageImage
Huchier, Serial natteuse, Photographe.
Avatar de l’utilisateur
Elisabeth
 
Messages: 535
Inscription: 30 Juin 2009, 18:25
Localisation: Près des étangs de Comelles

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar l-aiguille » 17 Fév 2019, 21:39

merci à tous,

l'équipement continue....

les chaussures :

Image

et de quoi manger:

Image

Image

suite au prochain épisode
L'histoire est un mensonge, que personne ne conteste. (Napoléon 1er à st Hélène)

tiré de :

"Mais qu'est alors que cette vérité historique, la plupart du temps ? Un fable convenue, ainsi qu'on l'a dit fort ingénieusement....la fable convenue qu'on appellera l'histoire."
l-aiguille
 
Messages: 22
Inscription: 28 Avr 2018, 21:16
Localisation: comté de Dunois

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar Le Corbeau » 18 Fév 2019, 21:23

Je pense qu'il y a une réserve à émettre sur le couteau... Le modèle n'est pas du tout adapté à la reconstitution :?
Je t'orienterai vers la publication : "Knives and Scabbard" du musée de Londres pour des modèles correspondant au XIIIe siècle
Lien en PDF
ImageImage
Champesnois d'Espernay, pèlerin de St-Éloi de Noyon et apprenti fèvre.
"Fer et Acier !"
Avatar de l’utilisateur
Le Corbeau
 
Messages: 179
Inscription: 06 Juil 2011, 14:55
Localisation: apud Pontem Hermerii - Varzy

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar l-aiguille » 19 Fév 2019, 23:14

merci beaucoup pour ces conseils....c'est pourtant un modèle que j'ai trouvé sur un site référencé et qui se vend pour étant de cette époque.

les modèles anglais qui sont dans le PDF et qui ressemble à des couteau de boucher d'aujourd'hui s'utilisait il dans toute l’Europe ? J'aurais pensé (peut-être à tort) qu'un modèle en fer forgé était plus facile à trouver à cette époque.
L'histoire est un mensonge, que personne ne conteste. (Napoléon 1er à st Hélène)

tiré de :

"Mais qu'est alors que cette vérité historique, la plupart du temps ? Un fable convenue, ainsi qu'on l'a dit fort ingénieusement....la fable convenue qu'on appellera l'histoire."
l-aiguille
 
Messages: 22
Inscription: 28 Avr 2018, 21:16
Localisation: comté de Dunois

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar Le Corbeau » 20 Fév 2019, 20:29

Malheureusement les sites de ventes prétendent beaucoup de choses. On a retrouvé aucun couteaux en "fer forgé" pour tout le Moyen-Âge de cette forme... Les revendeurs distribuent des modèles simples à produire et à peu de frais. La seule chose que ces couteaux peuvent évoquer c'est une forme de rasoir ou de couteau de facture celtique donc bien loin du Moyen-Âge.

Ceux qui ressemblent à des couteaux de bouchers sont en fait des couteaux de service à table, et oui ils sont plutôt répandus en Europe.
Image

Le couteau personnel quand à lui est de forme plutôt simple, généralement petit et court contrairement à nos couteaux actuels. A manche entier, la soie du couteau rentrant en force dans le manche. Le rivetage des manches arrive de manière plus tardive.

Sachant qu'un couteau trop long, sous St-Louis, pouvait être considéré comme une arme, un texte rapporte l'arrestation d'un homme par les autorité à cause du couteau qu'il portait.
ImageImage
Champesnois d'Espernay, pèlerin de St-Éloi de Noyon et apprenti fèvre.
"Fer et Acier !"
Avatar de l’utilisateur
Le Corbeau
 
Messages: 179
Inscription: 06 Juil 2011, 14:55
Localisation: apud Pontem Hermerii - Varzy

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar Philippe Le Rouge » 01 Mar 2019, 19:09

voici des modèles qui passe pour notre période : https://www.facebook.com/qualisarma/pho ... =3&theater
Prud'homm, Maître Haubergier, Capitaine du guet, Président...et quoi d'autre ?
Avatar de l’utilisateur
Philippe Le Rouge
 
Messages: 1578
Inscription: 02 Sep 2008, 18:22
Localisation: Senlis de Corps, mais Bourgogne de Coeur

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar l-aiguille » 26 Mar 2019, 23:42

merci pour ces modèles, je vais voir si je trouve cela au marché de l'histoire.
L'histoire est un mensonge, que personne ne conteste. (Napoléon 1er à st Hélène)

tiré de :

"Mais qu'est alors que cette vérité historique, la plupart du temps ? Un fable convenue, ainsi qu'on l'a dit fort ingénieusement....la fable convenue qu'on appellera l'histoire."
l-aiguille
 
Messages: 22
Inscription: 28 Avr 2018, 21:16
Localisation: comté de Dunois

Re: Atelier cirier - chandelier

Messagepar l-aiguille » 26 Mar 2019, 23:53

peut-être serait il utile que je fabrique un truc de ce genre avant Sully sur Loire.

Image
L'histoire est un mensonge, que personne ne conteste. (Napoléon 1er à st Hélène)

tiré de :

"Mais qu'est alors que cette vérité historique, la plupart du temps ? Un fable convenue, ainsi qu'on l'a dit fort ingénieusement....la fable convenue qu'on appellera l'histoire."
l-aiguille
 
Messages: 22
Inscription: 28 Avr 2018, 21:16
Localisation: comté de Dunois

Suivante

Retourner vers Vie civile



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron