La Bonne Femme

Discussions portant sur la vie civile, la société, l'artisanat, les métiers d'antan...

La Bonne Femme

Messagepar Oceane » 26 Fév 2017, 21:57

Bonjour, bonjour !

Je crois qu'il s'agit ici de mon tout premier post... Mieux vaut tard que jamais !

Celui-ci concerne un atelier que je tente humblement de mettre au point : la Bonne Femme.

J'imagine que pour beaucoup, ce terme dit quelque chose, mais juste au cas où et dans le but de planter le décors je vais vous la présenter.
N'hésiter surtout pas à me corriger si vous relevez des erreurs ! C'est pour cela que je post)

Nous sommes au XIII ème siècle et c'est là une période complexe en ce qui concerne les remèdes. D'un côté, la médecine se développe (ouverture d'écoles dont celle de Salerne, découverte de la circulation sanguine par Ibn Nafis etc.) alors que paradoxalement, l'Eglise persiste dans son obscurantisme. Si les personnages importants ont le droit à un médecin, les plus humbles sont envoyés vers les Hommes d'Eglise. Le Clergé possède un savoir très solide en ce qui concerne cette discipline. Celui-ci lui vient des ouvrages hérités de la civilisation gréco-romaine. Cependant, il refuse le progrès et condamne l'empirisme. Pour lui, la maladie est une punition divine qu'il faut subir. La guérison viendra "si dieu le veut".

Si bien qu'en milieu rural (loin des médecins et apothicaires), et quand on espère un peu plus qu'un Pater Noster pour combattre la lèpre ou les problèmes d'érections, on s'en va voir la bonne femme.

Mais qui est elle ?


Elle peut-être une mère, une sœur ou encore une voisine. La "profession" n'est pas réservée aux femme mais la vie en a fait quelque chose de typiquement féminin. Pourquoi ? Répondre à cette question nécessitait plusieurs pages. Afin d'abréger, disons simplement que le rôle de la femme dans la reproduction y est pour beaucoup. Je ne suis pas du tout en train d'amener un discours féministe (ouh la la non !), mais seulement de souligner qu'au cours de l'histoire, les femmes ont dû apprendre à gérer des situations peu agréables (règles, grossesse, accouchement, avortement, contraception...) Bientôt, la femme apprend à soigner ses maux ainsi que ceux de son entourage. Ce savoir se transmet oralement de fille en fille. Bientôt, les plus téméraires défient l'Eglise en glissant vers l'empirisme. Elles expérimentent, dissèquent des animaux, goûtent et font goûter leurs breuvages. Des générations plus tard, certaines maîtrisent parfaitement les simples, les poisons, et ce qu'on appelle aujourd'hui la médecine populaire.

Seul recours dans les villages isolés, on vient à elle pour tout et n'importe quoi. A cheval entre la médecine et le mysticisme, c'est elle qu'on brûlera à partir du XIV ème siècle. Mais pour le moment, profitons de ces quelques années de tranquillité !


L'atelier que je tente de créer aurait pour but de présenter non seulement l'aspect historique des choses, mais aussi les remèdes par :
- les simples (plantes médicinales que j'essaye de produire au maximum moi-même depuis mon jardin.)
- La lithothérapie (guérison par l'utilisation de pierres précieuses et semis précieuses)
- Les aliments vertueux et recettes médiévales de remèdes en tous genres.
- Les aspects parfois mystiques voire même magiques de la discipline (la lune et son influence, les incantations, les "plantes de sorcière" etc.)

Comme il faut bien commencer par quelque part, voilà ce que j'ai pour le moment réussi à réunir.

Plantes :
- Feuilles de framboisier
- Lavande
- Sauge officinale
- Menthe
- Romarin
- Orties

Pierres :
Je n'en possède pas encore. Si certains d'entre vous on quelques lingots d'or chez eux, je peux vous en débarrasser pour le bien de l'association.

Recettes :
Il en existe un très grand nombre. Pour le moment, j'ai décidé de commencer par celles qui pourraient être utiles à la vie quotidienne des membres du campement.

- Coliques
- Coupures et blessures
- Crampes et courbatures (pour nos solides guerriers/ères)
- Maux d'estomac
- Chute de cheveux (que personne ne se sente visé)
- Indigestion
- Ivresse (ça paraissait évident !)
- Mélancolie (parce qu'on est jamais à l'abris d'un petit coup de mou)
- Migraine
- Piqûres d'insectes
- Règles douloureuses
- Rhume

Toutes ces recettes sont l'identique de celles décrites par Hildegarde de Bingen, religieuse ayant vécue au XII ème siècle et étant considérée comme la première phytothérapeute de l'histoire.

Comme je pense avoir beaucoup parlé ici, j'achève ce préambule et apporterai des précisions dans un article prochain.

En attendant, j'en profite pour poser une petite question : afin de conserver et présenter mes élixirs, je suis à la recherche de bouteilles en verre histo. (peu importe la teinte du verre. En ce qui concerne la forme, d'après les enluminures j'ai cru comprendre qu'il en existait de toutes sortes.) Est-ce que quelqu'un aurait connaissance d'un artisan ou revendeur capable de répondre à ma demande ? Seul ic, je pense que cela doit coûter assez cher et il me faudrait plusieurs voire BEAUCOUP de bouteilles ! Si vous avez des combines, je suis preneuse.


Merci d'avoir eu le courage d'aller jusqu'au bout. ;)
"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin."
Hippocrate
Avatar de l’utilisateur
Oceane
 
Messages: 18
Inscription: 02 Oct 2010, 10:18
Localisation: Villers-Cotterêts

Re: La Bonne Femme

Messagepar julien » 26 Fév 2017, 22:43

Du verre français XIIIe histo? Cela risque d'etre un poil compliqué.Si source il y a c'est pour du grand luxe.Il me semble que l'herbier, l'apothicaires sont sur de la poterie et du bois.
Je ne sais pas si ça peut aider.
http://www.persee.fr/collection/pharm
http://www.persee.fr/doc/pharm_0035-234 ... 6_158_6689
Avatar de l’utilisateur
julien
 
Messages: 149
Inscription: 27 Aoû 2014, 11:20

Re: La Bonne Femme

Messagepar Oceane » 27 Fév 2017, 08:20

Le verre reste un matériel important dans la confection de remedes car il permet de laisser passer le soleil lors des macérations. Mais tu as raison, l 'utilisation de poteries correspond certainement plus au milieu social des Bonnes Femmes. Et d 'un côté...ça m 'arrange :p

Je te remercie pour les liens. ;)
"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin."
Hippocrate
Avatar de l’utilisateur
Oceane
 
Messages: 18
Inscription: 02 Oct 2010, 10:18
Localisation: Villers-Cotterêts

Re: La Bonne Femme

Messagepar sihame » 27 Fév 2017, 19:08

Bonne nouvelle pour toi Océane, j'ai commandé un alambic ! Je vais testé l'eau de rose qui entre dans la composition de pas mal de médicaments au XIIIe. C'est pour l'atelier d'hygiène mais ça va très bien se compléter tout ceci !

C'est vraiment chouette ! J'ai hâte de voir tout ceci. ;)
Avatar de l’utilisateur
sihame
 
Messages: 1019
Inscription: 02 Sep 2008, 13:29

Re: La Bonne Femme

Messagepar Oceane » 28 Fév 2017, 20:09

Alors ça c'est hyper chouette ! :D
"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin."
Hippocrate
Avatar de l’utilisateur
Oceane
 
Messages: 18
Inscription: 02 Oct 2010, 10:18
Localisation: Villers-Cotterêts

Re: La Bonne Femme

Messagepar Oceane » 25 Jan 2018, 11:18

Bonjour Bonjour,

Je déterre mon vieux post pour revenir sur un sujet abordé lors de notre dernière AG.

Etant données les nombreuses vocations de "soigneurs" dans la troupe, Cité d'Antan pourrait prétendre à un véritable poste de secours ! Mais voilà là un projet ambitieux qui pourrait débuter par une simple "trousse de premiers secours". Le but étant de soigner les petits bobos quotidiens de nos vies sur les camps de façon histo (et si vous devez mourir, c'est que Dieu le voulait. Pas me faute...) Dans ce but, j'avais déjà listé quelques pathologies courantes (voir premier post en haut) mais j'aimerais surtout que vous me listiez, VOUS, quels sont vos réels besoins. J'attends vos réponses afin de pouvoir lancer des recherches approfondies sur chacun des maux cités et ainsi, vous proposer le meilleur remède possible (sucer une émeraude ou lécher son coude à la pleine lune par exemple...)

A VOUS LES STUDIOS !
"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin."
Hippocrate
Avatar de l’utilisateur
Oceane
 
Messages: 18
Inscription: 02 Oct 2010, 10:18
Localisation: Villers-Cotterêts

Re: La Bonne Femme

Messagepar Cerfelaphe » 25 Jan 2018, 14:18

ta liste était deja pas mal.

Pour ma part j'ajouterai :
brulure : venant des feu de cuisine, ou torche le soir, voir de la maille quand le soleil tape fort.
ampoules : aussi bien du fait des chaussures que des outils/armes.
Cerfelaphe
 
Messages: 53
Inscription: 28 Aoû 2016, 09:03

Re: La Bonne Femme

Messagepar Elisabeth » 25 Jan 2018, 16:57

Voui ampoule je confirme je m'en fais régulièrement quand je travaille des pièces de bois un peu.... compliqué.
Et puis coupure... les outils sont bien affûtés.
Coup de soleil + insolation le combo gagnant quand on a un poil de soleil mais que ce traitre reste derrière les nuages.
Ballonement, nausées.... les ch'ti problèmes digestives classiques.
ImageImage
Huchier, Serial natteuse, Photographe.
Avatar de l’utilisateur
Elisabeth
 
Messages: 535
Inscription: 30 Juin 2009, 18:25
Localisation: Près des étangs de Comelles

Onguent à la rose

Messagepar Oceane » 25 Avr 2018, 13:02

La saison des camps reprend et avec elle d'innombrables blessures, maladies et autres désagréments !
Comme je vous aime, j'ai débuté la préparation d'une "trousse de premiers secours" historique.

Mon premier post à ce sujet concerne ma première préparation "élaborée". Il se trouve que pendant sa réalisation, plusieurs problématiques ceux sont posées. Je m'en vais vous les faire partager :

Le soin en question est un onguent à la rose utile contre les crampes et les courbatures si on en crois Hildegarde de Bingen.
Ci-dessous, la recette traduite et vulgarisée par Paul Ferris dans son ouvrage Les remèdes de santé d'Hildegarde de Bingen, les recettes de la première véritable phytothérapeute moderne.

Recette d'onguent à la rose :
Dans 1/2 L d'eau, faire infuser 20g de pétales de roses et 5g de sauge.
Laissez réduire sans bouillir.
Dans une autre casserole, faire fondre 20g de cire d'abeille et 10g de saindoux. (Paul Ferris propose d'utiliser de la vaseline à la place du saindoux pour une meilleure conservation du produit *au réfrigérateur*)
Retirer du feu la cidre d'abeille et le saindoux puis ajouter rapidement 12cuillères à soupe d'infusion de rose et de sauge.
Mélanger énergiquement jusqu'à ce que le mélange refroidisse et que l'on obtienne une consistance onctueuse.

Déroulement de la recette et remarques :
En lisant la recette, on remarque tout de suite que quelque chose ne va pas. La cire et le saindoux ne peuvent en aucun cas se mélanger avec l'infusion sans la présence d'un émulsifiant !

Pour ma part, après de longues réflexions, j'ai décidé de faire ma recette à la vaseline, pas histo mais plus pratique pour transporter mon produit de camps en camps !
Sans surprise, l'infusion ne s'est jamais mélangée à la cire et à la vaseline.
Après plusieurs tentatives (refonte de la pâte, refroidissement dans une casserole d'eau glacée, mélange TRES TRES TRES énergique...) je n'ai obtenu qu'une pâte presque caoutchouteuse flottant en boule telle une vieille gomme au milieu du reste d'infusion.
Foutue pour foutue, j'ai voulu vérifier mon hypothèse à propos de l’émulsifiant. J'ai donc fait refondre le tout en ajoutant cette foie-ci de la cire d'olive : BINGO.
J'ai alors obtenue un baume onctueux, gras et nourrissant qui semble correspondre à la description.

Question :
Mais alors je me demande, comment obtenir ce rendu sans émulsifiant ? :
- J'ai utilisé de la cire d'abeille blanche, la cire jaune peut-elle jouer ce rôle ? Après avoir cherché, la réponse est NON. Sans m'étaler dans les explications, il s'agit de deux produits identiques.
- J'ai utilisé de la vaseline, le saindoux permet-il un meilleur mélange ? J'en doute réellement, mais l'expérience est à retenter avec ce produit.
- Le résultat obtenue (une pâte trempant dans de l'infusion) est-il celui recherché par Hildegarde ? (je vois mal comment étant donné que l'espèce de gomme créée pénètre très difficilement dans la peau. Pour un baume de massage c'est tout de même problématique...)
- La recette a t-elle mal été traduite ? Manque t-il une information qui permette le mélange des ingrédients ?
- Si c'est le cas, quel ingrédient naturel et susceptible d'être utilisé au XIIe-XIIIe siècle peut servir d’émulsifiant ?

Ma prochaine tentative de recette comprendra cette-fois du saindoux et de la cire d'abeilles jaune. Si le résultat n'est pas plus concluant, il me faudra alors trouver une solution pour rendre le mélange possible chimiquement et surtout historiquement parlant...
Fichiers joints
Capture-ConvertImage.jpg
Onguent à la rose contre les courbatures et les crampes selon Hildegarde de Bingen (XIIe)
Capture-ConvertImage.jpg (25.63 Kio) Vu 3098 fois
"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin."
Hippocrate
Avatar de l’utilisateur
Oceane
 
Messages: 18
Inscription: 02 Oct 2010, 10:18
Localisation: Villers-Cotterêts

Re: La Bonne Femme

Messagepar Philippe Le Rouge » 25 Avr 2018, 22:19

Waooooo :o

Tu as été longue à choisir ton atelier mais ça valait visiblement le coup !

Bravo continue !
Prud'homm, Maître Haubergier, Capitaine du guet, Président...et quoi d'autre ?
Avatar de l’utilisateur
Philippe Le Rouge
 
Messages: 1578
Inscription: 02 Sep 2008, 18:22
Localisation: Senlis de Corps, mais Bourgogne de Coeur

Re: La Bonne Femme

Messagepar Philippe Le Rouge » 25 Avr 2018, 22:32

Pour ta question de chimie, sihame pense que tu n'as pas mis assez de matière grasse, il en faudrait plus
Prud'homm, Maître Haubergier, Capitaine du guet, Président...et quoi d'autre ?
Avatar de l’utilisateur
Philippe Le Rouge
 
Messages: 1578
Inscription: 02 Sep 2008, 18:22
Localisation: Senlis de Corps, mais Bourgogne de Coeur

Re: La Bonne Femme

Messagepar sihame » 25 Avr 2018, 22:41

Franchement je te félicite pour ton atelier et pour tes essais ! Pour avoir fait plusieurs plusieurs fois du c'était, je sais que la température joue un rôle primordial pour la réussite de la recette. Peser les ingrédients doit se faire opérer lettre c'est-à-dire au gramme près. Tu peux aussi remplacer le saindoux par de l'huile d'amande douce.
Avatar de l’utilisateur
sihame
 
Messages: 1019
Inscription: 02 Sep 2008, 13:29


Retourner vers Vie civile



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron